Combien puis-je emprunter ?

hypotheekwinkel

Puis-je commencer ma chasse immobilière les yeux fermés ?

Pas exactement.

Tout comme les autres outils en ligne, cela ne reste qu’un simple outil de calcul qui donne une première indication. Ne vous fiez pas à ce résultat.

Dans une entrevue personnelle, on vous donnera un résumé complet où nous prendrons en compte votre situation financière sans omettre un seul détail. Ce qui ne peut paraître qu’un simple détail au premier abord (chèques repas, voiture de société, pécule de vacances, …), peut en fait avoir une conséquence importante dans le calcul du budget total de votre crédit hypothécaire. De ce fait, la simulation ci-dessus peut avoir une différence de quelques dizaines de milliers d’euros.

Vous voulez vous assurer du montant exact que vous pouvez emprunter pour votre bien ? Prenez un rendez-vous avec nous et commencez votre chasse immobilière en toute confiance. 

Pourquoi un tel rendez-vous chez hypotheek.winkel est-il utile ?

Combien puis-je emprunter ? C’est la première question qu’on se pose quand on rêve d’acheter un bien immobilier. Pour y répondre, on ne peut que vous poser des questions additionnelles. Pour ce faire, on préfère prendre notre temps plutôt que de vous envoyer à la chasse avec de faux espoirs – ou pire – avec une certaine appréhension.

Pour commencer, la question à vous poser est la suivante : « Combien pouvez-vous rembourser mensuellement ? ». Il n’y a notamment pas de budget maximal à l’emprunt. Qu’il s’agisse d’un appartement, d’une fermette ou d’une résidence de ville Art Nouveau, la décision du montant que la banque vous offrira dépendra uniquement de votre solvabilité. Un jeune célibataire sans économies aura plus de difficultés à s’offrir un logement ouvrier qu’un couple d’avocats confirmés à s’offrir un loft luxueux.

 

Question n°1 : que pouvez-vous rembourser ?

Personne ne possède de boule de cristal, c’est pourquoi on ne peut que se fier à votre situation financière actuelle ou celle de votre partenaire. Afin de calculer ‘la capacité de remboursement’, la banque regarde ce qui rentre et sort chaque mois. Concrètement votre salaire comparé à vos frais.

Pour les banques, c’est un pari risqué. Vous pouvez dépenser chaque mois des fortunes au casino ou diner dans des restaurants étoilés sans même qu’ils puissent en tenir compte. Ce qui compte réellement sont les frais récurrents tels qu’un prêt voiture ou une pension alimentaire. Qu’en savent-il en fin de compte ? Vos rentrées d’argent sont, elles aussi, difficiles à déterminer. Un indépendant qui vient de se lancer par exemple, qui investit encore et a une rentrée d’argent irrégulière, a souvent plus de difficultés à contracter un prêt comparé à quelqu’un qui a le statut d’employé.

Avec quelle mensualité vous sentez-vous à l’aise ? Il est bien que vous fassiez le calcul une fois vous-même. Afin de faire cet exercice, pensez à vos dépenses annuelles telles que vos assurances (voiture), vos voyages à l’étranger ou peut-être même une passion coûteuse. Vous connaissez mieux que la banque vos vrais dépenses. Comptez vos dépenses ainsi que vos frais et divisez les en douze. Attention : vous devez encore vivre à côté de cela (manger, vêtements, énergie, …), ce qui veut dire que le montant que vous obtiendrez ne sera pas le montant que vous pourrez rembourser mensuellement.

La différence entre les deux est la capacité de remboursement.

 

Question n°2 : combien coûte réellement votre bien?

Le prix que vous retrouvez sur Immoweb n’est pas le prix du bien. En plus de la somme d’achat, vous devez compter les frais d’enregistrement, les frais de notaire et les frais du prêt même (faites la simulation complète ici). De plus, vous devrez contracter une assurance solde restant dû ainsi qu’une assurance incendie. Si vous additionnez tout cela, vous devez compter en moyenne 10 % de la somme d’achat. Bon à savoir : c’est à vous à payer cela, mais la banque ne prendra pas ce montant en compte sur le prix d’achat. Vous ne pourrez donc pas emprunter ce montant.

De plus, la banque attendra un apport financier propre. Pour un premier bien, vous devez compter en moyenne que la banque vous offrira un maximum de 90 % de la somme d’achat du bien. Pour un bien de 300.000 euros, vous ne pourrez communément pas emprunter plus de 270.000 euros. Rajouter aux 30.000 euros manquants les 10 % de frais dont on vous a parlé et vous obtiendrez déjà une économie de 60.000 euros. Par chance, on a plusieurs solutions afin de vous aider.

 

Question n°3 : combien de temps voulez-vous rembourser ?

A côté de cela, la durée du prêt joue un rôle important. Un prêt sur 10 ans n’est pas très commun pour un crédit hypothécaire. Mais comment choisir entre 20, 25 ou 30 ans ? C’est un exercice d’équilibriste. Celui qui rembourse plus longtemps, rembourse moins mensuellement, mais rembourse plus d’intérêts à la banque. La personne qui écourte la durée de remboursement, payera pour finir moins, mais devra peut-être se contenter d’eau et de pain sec à chaque fin de mois.

Reprenons notre exemple : combien rembourserez-vous pour ce prêt de 270.000 euros sur 20, 25 ou 30 ans ? A un taux fixe de 2 %, sans tenir compte d’éventuels frais supplémentaires et la position des étoiles : 

20 ans : 1.365 euros / mois (total à rembourser : 328.000 euros) 

25 ans : 1.144 euros / mois (total à rembourser : 343.000 euros) 

30 ans : 998 euros / mois (total à rembourser : 359.000 euros) 

 
Question bonus : et si je n’étais pas encore décidé ?

Question bonus : et si je n’étais pas encore décidé ? En ligne vous trouverez pas mal d’outils pour simuler votre capacité de remboursement ainsi que votre mensualité. Attention, ceux-ci ne sont pas d’une précision exemplaire vu qu’ils leur manquent pas mal de paramètres. Votre situation personnelle est souvent plus complexe que cinq cases à compléter.

Vous pouvez poser la question à votre banquier, mais celui-ci ne pourra que vous donner les solutions à disposition dans sa banque. Pourquoi ne pas demander une entrevue avec un expert indépendant ? Chez hypotheek.winkel, le service et les conseils sont gratuits et nous vous assurons une transparence absolue.